retraite

COTISATIONS :
Les cotisations du régime de base et complémentaire sont perçues et gérées par la CARPIMKO.
PRESTATIONS :
1. La retraite de l’assuré Régime de base : nombre de points x valeur du point (0,502 €) Condition d’attribution : A 60 ans si l’IDEL réunit 40 années d’assurance tous régimes confondus. Un coefficient de décote est appliqué si le professionnel ne réunit pas ses conditions. A 60 ans en cas d’inaptitude, d’invalidité de guerre, ou s’il s’agit d’anciens combattants. A 65 ans sans condition de durée d’activité. Régime ASV : nombre de parts de retraite x valeur de la part (2,56 €) Condition d’attribution : A 65 ans (60 ans en cas d’inaptitude) Avoir exercé au moins 1 an dans le cadre conventionnel. Régime complémentaire : nombre de points acquis x valeur du point (16,96 €) Condition d’attribution : A 65 ans (60 ans en cas d’inaptitude) et avoir versé toutes ses cotisations exigibles.
2. La retraite du conjoint : retraite de réversion. Régime de base : 54 % de la pension de l’assuré décédé. Depuis la loi FILLON, la condition d’age est de 52 ans pour le conjoint survivant et le montant des ressources annuelles est plafonné à 16.702 €. Régime ASV : 50 % si le conjoint survivant est âgé de 65 ans, avoir été marié pendant au moins 2 ans et ne pas être remarié. Régime complémentaire : 60 % des points de l’assuré si le conjoint survivant est âgé de 65 ans, a été marié pendant au moins 2 ans. Le versement de la pension est supprimé en cas de remariage.
Les cotisations, les prestations et les conditions de départ à la retraite évoluent souvent...nous vous invintons à vous renseigner sur le site d
e la CARPIMKO.